A quoi sert le ramonage d’une cheminée ou poêle bois ?

ramonage

Avez-vous une cheminée ou un poêle en bois qui est un outil très utile durant la saison hivernale ? Que vous soyez propriétaire ou locataire, le ramonage du conduit, à la fois pour la cheminée ou pour la poêle en bois, est obligatoire. Découvrez les raisons de procéder à un ramonage de cheminée ou de poêle en bois en poursuivant votre lecture.

Ramoner sa cheminée ou son poêle en bois : pourquoi faire ?

Il est judicieux, avant tout, de savoir que le ramonage est un procédé obligatoire lorsque votre cheminée ou poêle fonctionne à partir de combustibles, qu’ils soient liquides ou solides, pour des raisons de sécurité. Le ramonage permet à votre appareil de chauffage d’avoir un meilleur tirage. De plus, vous aurez largement un rendement plus satisfaisant, puisque ce dernier contribue énormément à diminuer la quantité de combustibles que vous utiliserez pour la prochaine fois. 

Êtes-vous soucieux de l’environnement ? Sachez que procéder au ramonage représente une pratique écologique. Le fait qu’il soit obligatoire évite les risques d’incendie et divers types d’intoxications qui peuvent être causés par le monoxyde de carbone. En effet, on observe une diminution de la pollution générée par la fumée qui se dégage de votre appareil de chauffage. Qu’il s’agisse, ainsi, d’une cheminée ou d’une poêle en bois, il est nécessaire de procéder à un ramonage, au moins, deux fois par an. Le premier ramonage doit être effectué pendant la période durant laquelle vous utilisez votre appareil de chauffage, que vous soyez en possession d’une cheminée ou d’une poêle en bois.

Pour réussir le ramonage de votre cheminée ou poêle en bois, faites appel à un ramoneur professionnel, connu pour son savoir-faire. Il est également possible de consulter une entreprise de ramonage. Cela vous permettra, ainsi, de minimiser les risques d’accident et d’assurer un meilleur résultat. Rendez-vous ici pour en savoir plus sur le ramonage. 

Comment ramoner une cheminée ?

Pour que votre cheminée fonctionne plus efficacement et consommer le moins de combustibles possible, un ramonage ou un nettoyage régulier soit indispensable. A l’intérieur d’un conduit de cheminée, on rencontre des dépôts de suie, des cendres, de bistre et de goudron qu’il faut enlever. Il est possible de ramoner votre cheminée par vous-même en employant le balai « hérisson » qui est un outil manuel destiné à cette pratique. Cet outil peut être métallique ou en nylon. Le hérisson est présenté sous différentes formes et tailles que vous pouvez choisir selon vos besoins.

Commencez par travailler au niveau du sommet. De ce fait, le ramonage de cheminée sera beaucoup plus efficace. En plus, vous avez également l’occasion de contrôler facilement les conditions de la partie haute de la cheminée ainsi que son contact avec la toiture.

Pour décoller facilement les dépôts, il vaut mieux faire le ramonage pendant la saison sèche. La bûche représente un autre moyen efficace pour ramoner une cheminée. Allumez votre cheminée pour laisser chauffer le conduit pendant quelques heures. Faites un lit de braises, placez la bûche de ramonage au-dessus, n’enlevez pas l’emballage, laissez la bûche se brûler entièrement pendant quelques heures. A la fin du travail, n’oubliez pas de nettoyer les alentours avec un aspirateur à cendres. 

Réussir le ramonage de votre poêle en bois : comment faire ?

Le ramonage poêle en bois présente quelques différences par rapport à celui de la cheminée classique. Masque, gants de protection, aspirateur, hérisson de ramonage, seau, pelle à poussière, papiers journaux, bac rempli d’eau sont les outils nécessaires pour mener à bien le ramonage. 

Commencez par ramoner le conduit : enfilez les gants de protection pour protéger vos mains des cendres noires et couvrez votre figure avec le masque. Ensuite, faites pénétrer le hérisson dans le conduit, grattez de haut en bas l’intérieur du conduit avec ce dernier, ramassez les cendres avec une pelle à poussière, videz-les. L’aspirateur vous servira ensuite à essuyer le contour de la poêle en bois, à l’aide de papiers journaux humides recouvrez-les légèrement de cendres et nettoyez la vitre de votre appareil de chauffage. Enfin, vérifiez l’état de vos joints et de l’appareil. Il ne vous restera plus qu’à nettoyer les alentours.

Toujours est-il que ramoner votre propre appareil de chauffage par vous-même peut présenter des risques et n’est pas conseillé. Il est préférable de solliciter l’aide d’un professionnel en la matière. 

Puis je mettre autre chose que du bois dans une cheminée ?
Foyer ouvert / foyer fermé / insert : comment choisir ?