Puis je mettre autre chose que du bois dans une cheminée ?

Est-il possible de mettre autre chose que du bois dans une cheminée ? S’il s’agit d’une cheminée à bois, la question ne se pose même pas, la réponse est non ! Dans ce type d’appareil, le combustible à utiliser doit être à base de bois ou être un dérivé du bois comme les granulés ou les pellets qui sont fabriqués à partir de sciures. Au contraire, s’il s’agit de cheminée à bioéthanol, à gaz ou électrique… la réponse est oui. Alimenter une cheminée avec autre chose que du bois c’est possible. Tout dépend du type de cheminée et du combustible de substitution utilisé. D’ailleurs, chaque type de cheminée est destiné pour fonctionner uniquement avec un type de combustible bien précis. Il en est de même pour les autres types d’appareils de chauffage, comme la chaudière ou encore la poêle.

La bûche unique combustible possible ?

Pour apporter de la chaleur dans une pièce à moindre coût, utiliser une cheminée peut être une solution très intéressante. Si cette alternative séduit de nombreux foyers, elle en rebute aussi d’autres. Beaucoup considèrent en effet que pour pouvoir profiter d’une cheminée dans sa maison, il est obligatoire d’utiliser des bûches, alors que celles-ci sont loin d’être pratiques. Pourtant, il faut savoir qu’il est tout à fait possible d’utiliser un autre combustible que la traditionnelle bûche avec une cheminée. Il existe d’autres alternatives à la bûche.

Les granulés et les pellets

En fonction de la région et du magasin, il arrive que les granulés et les pellets soient deux appellations pour un seul et unique produit. Mais la plupart du temps, ces deux termes définissent deux produits qui différent de par leur forme. Les granulés et les pellets sont des substituts à la bûche qui sont fabriqués à partir de sciures de bois récupérée dans les ateliers de menuiserie, dans les usines et les scieries. Plus précisément, il s’agit de petits cylindres ou lamelles de 1 à 5 cm de long, obtenus par la compression de la sciure. Il faut savoir que ces substituts, en plus d’être plus pratiques que la bûche traditionnelle, offrent un meilleur rendement. En effet, des granulés ou des pellets de qualité disposant d’une certification peuvent offrir un rendement dépassant les 85% alors que la meilleure des bûches n’offre que 40%.

Les autres alternatives

Outre les granulés et les pellets, il existe aussi d’autres substituts qu’il est possible d’utiliser avec une cheminée à bois. Parmi ces substituts figurent les plaquettes de bois forestières (branches compactées) et les bûches compressées (sciures et copeaux non-traités compactés).

Foyer ouvert / foyer fermé / insert : comment choisir ?
Quelles sont les astuces pour augmenter le rendement de ma cheminée ?