Poêle hydro, poêle de masse, poêle mixte : quels autres les autres poêles ?

De nos jours, les poêles à bois sont disponibles en différents types et modèles. Chacun de ces appareils de chauffage a ses propres avantages et inconvénients. Pour chauffer sa maison, son appartement, une ou plusieurs pièces, le poêle constitue une alternative intéressante au chauffage au gaz, au mazout ou à l’électricité. Cet appareil, qu’il soit à bois ou à granulés, se découle en plusieurs types, allant du plus classique au plus moderne. Les différences entre les types de poêle se situent généralement se situer au niveau du design, du combustible utilisé et de la performance de l’appareil. Mais il arrive aussi que la différence se fait au niveau de la manière dont la chaleur est diffusée. Hydrauliques, de masse, mixtes… focus sur les différents types de poêles.

Poêles à bois hydraulique

Alors que les poêles classiques ont pour unique fonction de réchauffer l’air dans une pièce, ceux dits « hydros » ou « hydrauliques » peuvent aussi réchauffer de l’eau qui est stockée dans un brûleur. Tout comme l’air chaud qui est transmis depuis l’appareil vers différentes pièces via un réseau de distribution, l’eau une fois réchauffée est aussi acheminée vers les équipements sanitaires via un système de tuyaux. Ce type de poêles, même s’il offre un très bon rendement, coûte relativement cher par rapport aux appareils classiques et nécessite un nettoyage beaucoup plus régulier (tous les jours).

Poêle de masse

Comme son nom l’indique, ce type d’appareil se démarque avant tout par sa masse. En effet, un poêle de masse fabriqué à partir de stéatite ou de céramique pèse très lourd, dans les 500 kg voire plus. De ce fait, ce type d’appareil une fois installé sur un emplacement, ne peut plus être déplacé. Le poêle de masse est surtout utilisé pour chauffer les grandes constructions ayant une superficie large. Avec ce type d’appareil, la chaleur est transmise par rayonnement dans toutes les pièces de l’habitation.

Le poêle mixte

Le poêle mixte est un appareil qui combine poêle à bois et à granulés. Avec ce type d’appareils, les utilisateurs peuvent passer d’un moment à l’autre à l’utilisation des bûches ou des granulés. Il s’adresse avant tout à ceux qui recherchent la convivialité du feu de bois et moins de corvées. En effet, dans le cas où il n’y a plus de bûche dans la chambre de combustion, l’utilisateur n’est pas obligé d’aller chercher du bois. Il peut passer directement au mode granulés qui est automatisé. Toutefois, il faut savoir que ce type d’appareil offre un moindre rendement par rapport aux poêles classiques.

Installer un poêle : ce qu’il faut savoir avant la pose
Comment entretenir son poêle à granulés ?