Normes, réglementations, coût : à savoir avant d’acheter une cheminée

Avoir une cheminée dans sa maison, son chalet ou son appartement, c’est pouvoir profiter de la chaleur lors des périodes de froid. Cet appareil de chauffage peut aussi constituer un élément de décoration central dans une pièce. Toutefois il faut savoir que l’installation tout comme l’entretien d’une cheminée, qu’elle soit à bois, électrique, à gaz ou au bioéthanol est encadré par la loi. C’est aussi le cas pour les autres types d’appareils de chauffage comme le poêle ou encore et la chaudière. Normes, réglementations et coût… tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter une cheminée.

L’appareil doit être conforme aux normes NF ou CE

Il existe dans le monde différents modèles et types de cheminées. Mais pour pouvoir être mises à la disposition des consommateurs sans porter atteinte à leur sécurité, les cheminées doivent être fabriquées en respectant des normes strictes. Ces normes visent aussi à garantir une production responsable, soucieuse de l’environnement. Ces normes exigent par exemple qu’une cheminée soit étiquetée NF ou CE, soit posée sur un sol incombustible, dispose d’un conduit étanche, etc. Il existe aussi des normes pour le bois de chauffage, qu’il s’agisse de bûches ou encore de substituts comme les granulés, pellets et autres bois compactés. Ces dernières garantissent des combustibles de meilleure qualité, issus d’une production responsable.

Que dit la loi sur les cheminées ?

Pour assurer la sécurité des utilisateurs et dans le but de participer aux efforts de protection de l’environnement, l’utilisation des cheminées est strictement règlementée par la loi. La loi prévoit par exemple qu’une cheminée fasse l’objet d’un contrôle et de deux ramonages annuels, obligatoires et effectués par un professionnel. En ce qui concerne l’utilisation en elle-même, pour le cas de la France, depuis 2015 il est interdit de faire brûler du bois ou des combustibles dérivés du bois dans les foyers ouverts. Désormais, il est obligatoire que les cheminées soient à foyer fermé.

Coût d’une cheminée

Dans le coût global d’une cheminée sont compris : le prix de la cheminée (entre 500 et 5000 euros), les frais d’installation et de raccordement aux conduits (500 à 2000 euros), le prix d’un foyer fermé (1000 à 5000 euros) s’il s’agit d’un ancien modèle, etc. Bien que le coût de l’investissement de base soit souvent assez cher, il faut savoir qu’une cheminée peut être aussi rentable et performante qu’une grande poêle ou une chaudière à bois. La cheminée peut même servir de système de chauffage principal si elle est utilisée dans les bonnes conditions.

Puis je mettre autre chose que du bois dans une cheminée ?
Foyer ouvert / foyer fermé / insert : comment choisir ?