Le chauffage au bois redevient tendance

Pourquoi vouloir se chauffer au bois alors qu’il existe des alternatives plus modernes et beaucoup plus pratiques ? Les raisons sont nombreuses et suffisamment avantageuses pour que chaque année des milliers de foyers décident de chauffer leur maison ainsi. Focus sur les raisons d’un tel engouement pour le chauffage au bois.

Cheminées, poêles et chaudières : tous ces éléments de décoration

Comment imaginer un chalet ou un salon de style rustique sans cheminée ? De même, comment concevoir une pièce de style scandinave sans un poêle design ? Au-delà de l’aspect fonctionnel, se chauffer au bois offre la possibilité de créer un style particulier dans son intérieur. Très souvent, la chaudière ou la cheminée constitue une pièce maitresse, un élément central dans un salon, une cuisine ou un living. Par ailleurs, ces éléments sont actuellement disponibles en un large éventail de modèles allant des modèles modernes aux modèles vintage.

Une alternative économique

Pour ceux qui habitent loin de la ville ou dans des zones où l’accès à l’électricité et au gaz est très restreint, utiliser le bois est le meilleur moyen d’apporter de la chaleur dans la maison ou dans une pièce. Combinée à un bon système d’isolation, cette alternative est aussi efficace que le chauffage au gaz ou à l’électricité. De plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire, se chauffer au bois ne revient pas plus cher que se chauffer au gaz ou à l’électricité. Au contraire, cela peur coûter beaucoup moins cher. Dans ce mode de chauffage, les dépenses varient en fonction de la consommation de la principale ressource, à savoir le bois. Si dans une période donnée le foyer n’utilise pas la cheminée ou la chaudière, au final il n’y a aura rien à payer.

Une alternative écologique

Il faut savoir que la majorité des appareils de chauffage au bois modernes ont été conçus de façon à respecter une certaine norme de qualité. Cette dernière garantie que tous ces appareils émettent moins de 90mg/m3 de particules dans l’air. Par ailleurs, cette alternative ne nécessite pas forcément d’abattre des arbres pour avoir de la chaleur dans sa maison. Il existe sur le marché de nombreux substituts aux bois comme les granulés qui pour leur part, offre la possibilité de mieux gérer la durée et l’intensité du feu et de préserver les forêts. Ce qui réduit considérablement les dépenses et permet aux foyers de participer à l’effort de la protection de l’environnement.

Un poêle est il suffisant comme chauffage principal ?
Cheminées et poêles : un nouvel atout pour la déco !